Les consultations entamées en début de semaine ont évolué en interne entre la primature et les regroupements politiques (FCC-CACH) pour former le gouvernement. Aux chefs de délégations de deux coalitions politiques, le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba a posé dix critères pour chaque portefeuille ministériel et trois candidats par ministère tels qu’exigés par le Président de la République. Les listes devront lui parvenir au plus tard en fin de cette semaine et déposées au Chef de l’Etat le plus tôt possible.

Voici les 10 critères pour être ministre du gouvernement Ilunga

Ainsi, le choix des personnes ministrables doit obéir à plus ou moins 10 critères, d’après Sylvestre Ilunga Ilunkamba :

1. Ne pas faire l’objet des condamnations judiciaires fermes en RDC ou à l’étranger,

2. Adhérer au code de conduite du gouvernement de la République,

3. Compétence, intégrité, capacité de travailler en équipe,

4. Doser anciennes et nouvelles figures et générations montantes,

5. Veiller à la représentativité significative du genre,

6. Veiller à l’équilibre géopolitique,

7. Envoyer un signal positif aux personnes vivant avec handicap,

8. Capacité à travailler sous l’autorité du Premier ministre,

9. Signer un contrat de performance entre le ministre titulaire et le Premier ministre,

10. Présenter trois candidats par poste ministériel par ordre de préférence avec CV.

Notons que les coordonnateurs du FCC et du CACH ont jusqu’ au week-end pour déposer les listes, et le dépôt de la première mouture du gouvernement au Président de la république est envisagé pour le mardi prochain.

Pour rappel, il y a 7 mois que le Président Félix Tshisekedi Tshilombo a pris le pouvoir. C’est seulement au mois de mai dernier que le premier ministre a été nommé pour former un gouvernement. Jusqu’à ce jour, des tractations se poursuivent entre le CACH, la coalition au pouvoir et le FCC, la plateforme politique du président sortant Joseph Kabila.

Gisèle Kabika