Le Front commun pour le Congo (FCC) quitte son statut de coalition électorale et devient une plateforme politique. L’annonce a été faite, ce mercredi 20 février, au cours d’une réunion présidée par Joseph Kabila.

Selon nos sources, cette plateforme électorale qui a eu plusieurs sièges à l’Assemblée nationale tient mordicus à donner le Premier ministre qui devra diriger le prochain gouvernement de la RDCongo. À cette occasion, leaders des regroupements politiques ont signé un acte d’engagements de rester fidèle à son autorité morale, Joseph Kabila Kabange.

« …il est indispensable d’organiser les élus du Front en majorités nationales et provinciales ; unies et solidaires sous l’égide du président honoraire Joseph Kabila », précise Néhémie Mwilanya lors de la présentation dudit acte à la presse.

Par ce document composé de 7 engagements dont celui de « rester fidèle à Joseph Kabila », les membres du FCC ont décidé de transformer cette coalition électorale en plateforme politique.

Notons que cette réunion intervient quelques jours après la rencontre entre Joseph Kabila et son successeur Félix Tshisekedi ; une rencontre dans laquelle la question de la nomination du Premier ministre a été largement évoquée.

Jean-Marie M