Golden Misabiko Défenseur International des Droits Humains « Photo prise par Le réseau d’information acTVism 2016.
Leader de la Société Civile/Congo ; Prix MEA 2006 ; Prix Nuclear-Free Future ; Lauréat pour l’environnement ; Anti-Nucléaire

C’est, encore une fois, avec un cœur plein d’émotion positive d’espoir juste et de responsabilité pour notre Grand Congo que je vous adresse ce message ultime et solennel pour vous mobiliser et vous libérer et éradiquer ce système [de ‘’ Joseph Kabila’’] macabre, sanguinaire, de barbaries et des atrocités inimaginables qui s’est installé sur notre Cher Pays depuis deux décennies. Et c’est, tout simplement, inacceptable !

En effet, il n’y a, ici au Congo RDC, aucune famille qui peut prétendre n’avoir pas subi des abus directs ou indirects allant des humiliations, des dégradations, aux emprisonnements et à des tueries sauvages programmés des types de Campus Universitaire de Kinshasa [le 13, 14, 15, 16, 17, 18,19…novembre 2018] récemment , à Beni, au Grand Kasaï et ailleurs sur tout le Grand Congo sous ce régime des mensonges énormes qui sortent de leurs légers et petits cerveaux d’une inutilité aggravée par l’inconscience permanente. Dans leur solidarité éprouvée, les Congolais vivants connaissent les atrocités, les barbaries et les désastres policiers et militaires qu’ils endurent sur tout le territoire national. Les hommes de ce régime sont partout, comme drogués [ils le sont !] ; ils tirent, ils torturent leurs victimes et les tuent atrocement.

C’est encore le grand moment le plus suprême pour rappeler que le Grand Peuple Congolais n’est ni dupe ni idiot pour accepter de s’embarquer sur le bateau vers les enfers en passant par des fosses communes de partout sur tout le territoire national. Et les Congolais ne sont pas des brebis à se laisser abattre [dévorer] sauvagement par des fauves de toutes couleurs meurtrières. Non, les Congolais plus avertis ne laisseront plus jamais que leurs compatriotes de sang aillent se jeter dans l’abîme d’une falaise sans fin [la continuation de ce régime]. Ceux qui ont les saints sifflets [sifflets sacrés] vont se mettre à siffler sans cesse pour empêcher que le Grand Peuple ne soit entrainé dans sa destruction totale. Le régime de ‘’ Joseph Kabila’’, il faut se le dire, c’est le régime de la mort et des mensonges. Il ne faut pas y être ; il ne faut plus jamais voir cette ignominie de régime sur notre terre.

Oui, le régime de Kinshasa, de ‘’Joseph Kabila’’, avec toutes ses formes et animateurs en ses seins ne peut que continuer à perpétrer sans cesse et avec arrogances des atrocités et barbaries ignobles qui continuent à perturber les consciences humaines nationales et internationales lors qu’elles en sont informées. Car, il n’y a aucune assurance logique et de l’intelligence juste pouvant nous prouver qu’un tentacule de ce monstre connu et identifié ne va pas tuer les Congolais comme l’a fait le monstre original, originel originaire [tous les trois], leur chef immoral ! L’autorité immorale.

Le Grand Peuple du Congo, c’est votre combat final qui compte. C’est maintenant la vie, c’est-à-dire le refus total d’accepter d’être, encore une fois, massacrés massivement par ce régime animé par des personnes connues ; ou la mort c’est-à-dire accepter les mensonges qui vont vous amener dans les enfers sans fin, par les fosses communes et autres pratiques occultes qui demandent, toujours, à ‘’Joseph Kabila’’ des sacrifices humains. Les prisons et autres lieux des détentions ont été des lieux de ces sacrifices humains. Je connais les lieux tels que : ANR Lubumbashi, ANR Kinshasa, DEMIAP Kinshasa, GLM [Groupe Litho Moboti], Prison de Makala Kinshasa. Là on y entre ; on y meurt ou on y sort par miracle !

Avec espoir que cet écrit soit traduit dans d’autres langues possibles, je vous supplie, le Grand Peuple Congolais, de cultiver et développer l’esprit « d’Orgueil Positif » le seul don, en vous, qui vous permettra de vous lever comme ‘’Un’’ pour refuser solennellement ce régime de mort et des atrocités insupportables qui est actuellement à Kinshasa, vous devez en mettre fin maintenant ; et je n’ai ni honte ni peur de le prêcher.

Les femmes, hommes, vieux et jeunes, refusez ce régime ‘’ Joseph Kabila’’ qui n’a fait que perpétuer les atrocités ignobles et inimaginable contre les femmes et filles ; introduisant les armes dans leurs vagins pour détruire cette partie intime et sacré et pour faire peur aux hommes et les faire fuir. Les hommes, les enfants et les vieillards n’échappent à ces barbaries ignobles introduites au pays Grand Congo de l’Ouganda, Rwanda, Burundi et la Tanzanie et confiées au régime sale actuel à Kinshasa pour humilier et détruire les Congolais. Non, c’est inacceptable ! Il faut arrêter cela !

Parce que les armes militaires et munitions de ce régime ‘’ Pol Pot’’ se retrouvent dans vagins et les anus des nos mamans, de nos femmes et de nos filles, pourquoi ne pas nous attendre à ce que ces gros camions militaires pour ‘’ élections’’ soient dirigés et introduits dans les vagins et les anus pour faire plus mal aux Congolais et aux Congolais ; tellement ces cruels assassins et criminels du régime de Kinshasa et leurs alliés sataniques sont idiots et capables de chercher à faire plus mal aux Congo et à son Peuple. Il ne faut pas voter pour cet arabisé de ‘’Tip-Tip’’ [Tipo-Tipo]. Jamais, jamais et jamais !

D’ailleurs, il y a quelques mois, par ce criminel ‘’ Mujanja’’, la province de Maniema, une bonne partie de Katanga [Tanganika] et de Fizi sont en train d’être vendues à Magufuli [de Tanzanie]. Il faut nous y opposer farouchement ! Alors :

. Femmes, Hommes et Enfants, Non au régime des atrocités insupportables ! C’est sa fin ; et c’est le moment !

. Etudiants et Etudiantes, la fin du cauchemar de ce régime Kinshasa, c’est maintenant !

 

Golden Misabiko

Défenseur International des Droits Humains