Le ministre congolais de l’Enseignement supérieur et universitaire propose la suppression de la Chambre haute du Parlement, la qualifiant de budgétivore. Dans un tweet, Steve Mbikayi estime que la République démocratique du Congo ne perdre rien en supprimant cet organe des institutions de la République.

« Que perdrait notre pays si nous supprimons le Sénat ? Cette institution est inutilement budgétivore ! Sa suppression nous permettra de faire des économies et réduire le timing du traitement des dossiers au Parlement. Au Chef de l’Etat et à l’Assemblée nationale d’y réfléchir », a tweeté Mbikayi.

Notons que le système du parlement congolais fonctionne, depuis 2003, en bicaméral après avoir été ramené en monocaméral par l’ancien président Mobutu.

Kivuavenir.com