Il a entamé sa tournée internationale à la quête de la vérité des urnes, Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle de décembre 2018. Arrivé à Bruxelles dans la capital belge, ce samedi 09 mars, Fayulu a fait pressentir que la reconnaissance de Félix Tshisekedi, Chef de l’Etat congolais, est loin d’être une réalité au sein de la plateforme électorale Lamuka.

« C’est Kabila qui tire les ficelles, c’est lui qui dirige le pays. Tshisekedi n’est que là comme un masque porté par Kabila », a laissé entendre Fayulu.

Il reste catégorique sur les réalisations du président Tshisekedi pourtant attendues par le peuple Congolais. A l’en croire, c’est la continuité du régime sortant et non une quelconque réforme.

« Ils vont aller pour diriger le pays 10, 15, 20 ans. Ils ont pris le pays en otage. Il n’y aura aucune réforme nécessaire qui sera faite, il n’y aura absolument rien. C’est la continuité du régime Kabila », a souligné le soldat du peuple.

Alors que Félix Tshisekedi a été reconnu vainqueur des élections du 30 décembre dernier, Martin Fayulu n’entend pas abandonner sa réclamation de la vérité des urnes lui qui se reconnait Président élu.

« Et maintenant, nous allons continuer à réclamer la vérité des urnes pour bâtir un Congo digne et prospère », a-t-il martelé.

Kivuavenir.com