ACTUALITÉ

Rentrée scolaire, une question épineuse au Sud-Kivu

Au Sud-Kivu, la question de la rentrée scolaire reste épineuse, les parents restent plongés dans une confusion

Alors que le ministre provincial les appelle à envoyer les enfants à l’école, les enseignants des écoles publiques, Catholiques et protestantes campent sur leur décision d’observer le mouvement de grève.

Le Syndicat des enseignants du Congo « SYECO », Syndicat des enseignants des écoles catholiques « SYNECATH » et le Syndicat des enseignants des écoles protestantes « SYNEP » ont tous décidé de ne pas faire le chemin de l’école ce lundi 12 octobre 2020 avant l’observation total de l’accord de Bibwa.

L’ouverture de l’année scolaire 2020-2021 à l’Institut Bwindi

Dans la ville de Bukavu Les parents ont toutefois envoyé les enfants à l’école malheureusement toutes écoles citées ci haut étaient fermées ; sauf les écoles privées qui ont étudiés normalement dans les vingt quartiers que compte les trois communes de la ville.

Selon le constat fait par un reporteur de kivuavenir.com dans les territoires la situation reste non décantée. A Uvira par exemple les écoles ont été transformées en maison d’habitation des sinistrés des pluies diluviennes qui s’y sont abattues il y a des mois.

Des sources sur places nous apprenons que ces victimes seraient chassées par force depuis deux jours passés sur ordre de la mairie afin de libérer ces salles des classes aux profits des enfants qui doivent étudier.

Outre Uvira, nombreuses écoles dans le territoire de Kalehe ont perdu leurs toitures et bâtiments fin Septembre passé après une forte pluie qui a plu sur ce territoire.

Selon la société civile en place, aucune des écoles touchées n’est dans un état de recevoir les enfants.

Quoi faire, quoi suivre, wait and see.

La rédaction

Show More

Related Articles

Back to top button
Close
Close