Le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a été reçu par le Pape François, vendredi 17 janvier, dans le cadre dune visite officielle au Saint Siège. A l’issue des échanges entre les deux grandes personnalités, le Vatican et la RDC ont signé un Accord-cadre portant sur des questions d’intérêts communs.

Cet accord établit la liberté de l’Eglise catholique dans son activité apostolique, certains domaines règlementés tels que l’enseignement catholique, la religion dans les écoles catholiques, les soins dans les structures sanitaires, les soins pastoraux dans les forces armées, dans les établissements pénitentiaires, l’activité caritative de l’Eglise, le régime patrimoniale, l’obtention des visa pour le personnel religieux, la participation et la contribution de l’église au processus démocratique en faveur du bien-être et le développement intégral de la nation surtout dans les domaines de l’éducation et de la santé.

D’autres questions d’actualités ont été évoquées notamment la situation actuelle des populations de Beni victimes de massacres répétitives, l’urgence de la coordination et la coopération internationale pour protéger la dignité humaine et promouvoir la paix entre les communautés civiles.

Selon la presse présidentielle, Félix Tshisekedi a offert au Prélat catholique un tableau représentant un visage féminin qui symbolise la souffrance vécue par la population de Béni. Ce cadeau, a particulièrement touché le Souverain Pontife sest révélé toujours très préoccupé par l’avènement de la Paix et la Sécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Notons que la visite du Président Congolais au Saint Siège intervient quelques jours après un tête-à-tête avec le Cardinal Fridolin Ambongo, sur plusieurs questions de l’heure au pays.

 

François Mulume