La lutte continue pour les jeunes qui réclament la scission de la province du Sud-Kivu en deux. Ces jeunes originaires des territoires de Fizi, Mwenga, Shabunda et Uvira s’insurgent contre le blocage de leur démarche et chargent le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi, d’être responsable de tout échec dans ce projet. Dans une déclaration publiée ce 01 mai, consultée par le journal Kivuavenir.com, ceux-ci jeunes renseignent qu’une équipe d’autres jeunes a été constituée avec l’appui du Gouverneur pour déstabiliser leur initiative.

Ci-dessous la correspondance

Pour les initiateurs de la démarche, la division du Sud-Kivu donnerait naissance à une nouvelle province d’Elila et pourrait être constituée des territoires de Fizi, Mwenga, Shabunda et Uvira.

La Rédaction