ACTUALITÉSECURITÉ

Sud-Kivu/ Attaques des groupes armés: la DYCOD s’est dit préoccupée par des violences dans les hauts et moyens plateaux

La Dynamique Communautaire pour la Cohésion Sociale et le Développement DYCOD-RDC, coordination du Sud-Kivu se dit sérieusement préoccupée par des violences dans les Hauts et Moyens Plateaux, dans les territoires de Fizi, Uvira et Mwenga.

Dans un communiqué de presse rendu public et dont une copie est parvenue à la rédaction de kivuavenir.com ce vendredi 19 novembre 2021, cette structure citoyenne condamne avec fermeté les dernières attaques des groupes armés  survenue à Mikenge la nuit du 14 au 15 novembre dernier, lesquelles avaient occasionnée plusieurs porte des vies humaines.

Cependant,la DYCOD-RDC, invite le gouvernement central ainsi que l’assemblée Nationale à se saisir de cette question d’insécurité qui règne en province du Sud-Kivu en général et dans les Hauts et Moyens Plateaux en particulier.

A cet effet , la Dynamique Communautaire pour la Cohésion Sociale et le Développement, propose des approches plus cohérentes et pratique en réitèrant son appel aux autorités nationales, à la MONUSCO ainsi qu’aux partenaires techniques et financiers sur la nécessite de relancer sous une nouvelle approche, les interventions dans cette zone pour mettre fin une fois pour toute à cette situation d’instabilité.

 » Nous exhortons les acteurs de la société civile, les leaders et notables des Hauts et Moyens Plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga, à inviter leurs communautés à se désolidariser des groupes armés et ne travailler que pour la promotion de la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble, tout en multipliant les efforts tendant à la construction d’une meilleure cohésion entre les communautés présentes dans cette entité », a insisté le Révérend Kyalangalilwa Nicolas.

Signalons qu’un mouvement de déplacement des habitants du village de Mikenge (territoire de Mwenga) au Sud-Kivu, été observé après l’attaque des miliciens twirwaneho, Android et ngumino dimanche dernier contre des déplacés, faisant 8 morts. Ces déplacés se dirigaient dans les villages du secteur de Tanganyika, dans les moyens plateaux du territoire de Fizi.

Jérémie Baraka

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button
Close
Close