Couronné parmi les treize lauréats plébiscités par les organisations de la société civile dont l’Initiative régionale pour le développement et la paix (IRD) dans les Grands-Lacs, le Président du Centre africain pour la paix et la gouvernance (CAPG) a rendu hommage à tous ceux qui l’ont accompagné dans la lutte pour l’aboutissement heureux des élections du 30 décembre dernier en République démocratique du Congo.

« Je suis très reconnaissant pour ce deuxième prix de reconnaissance que je reçois de cette organisation. Nous avons été primé l’année passée pour des actions des droits de l’homme que nous avons menées. Je suis très heureux d’être couronné en ce moment avec plusieurs personnalités et des collègues de la société civile. Trop souvent, on ne voit que ce qui n’a pas marché et rares sont ceux qui voient ce qui a marché. Je dis sincèrement merci », a confié Bienvenu Karhakubwa à l’occasion de la réception de son prix de mérite.

A l’en croire, le Prix ne traduit pas une perfection pour les lauréats mais plutôt une interpellation à s’impliquer davantage dans la recherche du bien-être commun.

« Sommes-nous parfaits ? Non. Bien évidemment, le prix ne vient pas nous parfaire [mais] le prix vient nous interpeler davantage à pouvoir travailler pour le bien-être de tous. (…) Ces prix, je les dédie à tous ces jeunes de la Société civile et des mouvements citoyens avec qui nous avons milité pour que l’on puisse avoir une alternance pacifique dans ce pays », a-t-il conclu.

Jean-Marie Mulume