Les Babembe sont un Peuple congolais de territoire de Fizi à l’extrême Est du pays. Vivant de l’agriculture, de la pêche, des fruits d’arbres plantés ou sauvages ; des champignons et tubercules creusés récoltés dans les vallées ou les plaines. Ils “les Babembe” ont appris à lire et écrire avant la plupart des Congolais ; juste parce qu’ils ont été en contact avec d’autres civilisations des écritures comme les Arabes et Missionnaires Catholiques et Protestants.

Ils habitent leur Majestueuse Terre de cinq Secteur : Tanganika, Mutambala, N’gangya, Lulenge  et Itombwe. Dont Minembwe intouchable. On les trouve le long du Lac Tanganika de Kavimvira, Makobola, Mboko, Baraka, Ubwari, Kazimia, Kabimba Cimentale, Kalemie, Moba, Muliro, Mpulungu en Zambie ; jusqu’à Ujiji en Tanzanie ; à Nyanza Lac, Rumonge Nyamugari jusqu’à Kavimvira encore. C’est eux “Babembe” les artistes pêcheurs des Mikebuka, des Sangala, des Nonzi et Ndakala ; dont «kwetu kudi byonso tatu, kwetu kudi ndaka »  de Pepe Kallé. Ces poissons arrivent jusque dans le Congo intérieur du pays continental grâce à la générosité et à l’ingéniosité de ce Peuple intelligent et rare.

C’est un Peuple qui excelle en pratique spirituelle pour atteindre ses objectifs besoins ; il est tenace et constant dans ses convictions. Il n’est pas changeant.  Il est religieux ; car il croit en un Seul Dieu : Abeca Pungu,  Mwene Malango “Dieu Tout-Puissant, Omniscient”.  Et ils ont eu comme de leaders spirituels, , Aumba a Misabeo “Elia”, Elia Yuma, Akulu Ilangi… Ils sont  Religieux, car les premiers missionnaires catholiques sont arrivés  d’abord à Lusenda  “Territoire de Fizi” avant d’atteindre Moba  au Katanga. En effet, c’est un peuple fervent Catholique et Protestant surtout, les Méthodistes Libres, les Baptistes, Pentecôtistes… etc.

La politique a toujours intéressé ce peuple qui, depuis  les années 50 il manifestait engouement dans les mouvements des partis et autres associations entre-aides  mutuelles. En 1958 quelques élites et intellectuels Babembe étaient choisis pour aller en Belgique  représenter la Société Congolaise  à l’Exposition de Bruxelles ; c’était pour évaluer les pas de progrès vers le développement. Ici, chaque Mubembe présentait en français  ou en anglais ce qu’il connaissait dans son domaine précis. Ils ne sont pas restés  en Belgique ; ces Babembe sont rentrés dans leur Fizi natal ; car ils en sont fiers et orgueilleux.

Dans les années 1960, les Bambe comme Jérôme Mchungu, Dieudonné Mtambala, Jean Abedi, Gilbert Lemba]… ont été élus avec les voix écrasantes à  la députation nationale, provinciale et locale. Et le Président Joseph Kasavubu  et Patrice Lumumba comprenaient qu’il fallait compte avec les performances des Babembe et des leurs députés. Et lorsque Patrice Emery Lumbumba a été tué et ses partisans persécutés, c’est la terre des Babembe, Fizi, qui été choisie pour organiser la résistance et la libération du Congo. Le mouvement de libération est passé par Fizi “dont les Babembe” ont pris les 3 quarts de toute l’étendue de territoire  congolais. Il ne faudra pas oublier à cette époque des années 1960, les armes de  guerre et munitions “dont les kalachnikovs ” venant de la Chine  sont entrées en transitant la Tanzanie pour territoire de Fizi. C’est dans ce Territoire de Fizi, à cause de sa géographie stratégique, que les Laurent-Désiré Kabila et Che-Guevara  ont trouvé un lieu idéal pour le maquis et actions contre le régime de Léopoldville, Kinshasa, maintenant. Et quand Joseph-Désiré Mobutu prend le pouvoir à Kinshasa, Léopoldville, il sait que pour rester longtemps au pouvoir, il ne doit pas ignorer l’efficacité et le savoir-faire des Babembe. Les Babembe comme Ramazani Mwenemalungu, Anzuluni Ishilunyonyi et beaucoup d’autres…ont été utilisés comme citrons jusques à  leurs épuisements ; pour les raisons de l’Etat ?

Quand Laurent-Désiré Kabila se rallie à l’AFDL avec l’Ouganda, le Rwanda et Burundi pour envahir le Congo par l’est en passant par le Territoire de Fizi, les Babembe s’y opposent avec une résistance farouche. Pour asseoir son pouvoir, Laurent-Désiré Kabila s’appuie sur quelques Bembe comme Sylvestre Lwecha, Sikatenda, Baluku, Yermos Madoa-Madoa, Songambele… dont beaucoup sont morts tués par le régime rwandais de Kingakati ;  et d’autres sont entrain de l’être.

Sur la défense de l’espace naturel de la terre de nos ancetres, les Babembe, dans leur orgueil d’appartenance, se sont affrontés  aux Indiens aux Arabes et aux Européens mal venus et mal intentionnés. Ils se sont battus sans arrêt pendant des siècles ; et ils ont gagné.

Lors de Conférence Nationale Souveraine, et quand Joseph Mobutu arrivait constitutionnellement à la de son mandat, c’est Anzuluni Bembe Ishilunyonyi “Mubembe” qui devait prendre la Présidence de la République Démocratique du Congo . “Et être président“.

En 2001, quand Laurent-Désiré Kabila a été tué par la force de l’Ouganda, Rwanda et Burundi via l’homme de Kingakati ; c’est absolument Sylvestre Lwecha “Mubembe” qui devait remplacer le Président assassiné ; car ils étaient le plus proche.

Quand Monsieur ‘’ Joseph Kabila’’ devait quitter le pouvoir en 2018 sous pression du peuple, c’est Néhémie Mwelanya “Mubembe”, le vrai Fondateur de FCC qui devrait briguer à la Présidence.

Golden Misabiko

Défenseur International des Droits Humains ;

Leader de la Société Civile/Congo ;

Prix MEA 2006 ;