À un mois des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs en République démocratique du Congo, les tenants du régime kabila semblent non disposés à libérer effectivement le fauteuil.

Au Sud-Kivu, province réputée dans les pressions contre les gouverneurs pour mauvaise gestion, le PPRD est dans la voie d’asseoir la stratégie kabiliste de libérer le fauteuil tout en ayant un œil sur la vie de la province

En effet, le gouverneur, maître Claude Nyamugabo a remanié son cabinet nommant des nouvelles figures dans certains services du gouvernorat, selon un arrêté consulté par le journal Kivuavenir.com signé le 12 février courant.

Murmurs, questionnement,… d’aucuns voudraient comprendre le mobile de cette décision. Serait-ce pour plus d’efficacité du personnel que cette décision a été prise par le patron de la province ? Est-ce pour remercier les proches collaborateurs durant son mandat ? Et son successeur, pourrait-il opérer avec la même équipe et espérer gouverner pour développer la province?… Tout porte à croire que le combat reste loin d’être remporté par le souverain primaire qui voudrait vivre un changement de la gouvernance partir du Sud-Kivu.

Kivuavenir.com