La troisième cérémonie de reconnaissance des mérites du travail réalisé par Bienvenu Namebigaba Karhakubwa vient d’être organisée par Vison Barza Grands Lacs, ce vendredi 01 mars 2019 dans la salle de l’hôtel Délicia à Bukavu dans l’Est de la République démocratique du Congo. Plusieurs langues se sont déliées pour louer la bravoure de cet homme qui marque son temps par ses œuvres en faveur de la construction de la paix et de la promotion du développement en RDC.

Dans son intervention, l’ancien Sénateur Gervais Cirhalwirwa, enseignant à l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP) de Bukavu et président des écrivains congolais pléiade du Sud-Kivu, n’a pas caché des sentiments d’estime et d’admiration à l’égard du lauréat devant l’assemblée des personnalités venues participer à cette cérémonie. Il a notamment auréolé les mérites du lauréat à la grande satisfaction des participants.

« Bienvenu Karhakubwa est un homme de carrure et de charisme, digne de mériter la confiance de tous. Il a des capacités dont personne ne peut douter et plusieurs personnes dont les jeunes très actifs sont à son écoute, ils viennent encore de le témoigner dans cette salle. (…) C’est la troisième cérémonie de reconnaissance des mérites de son travail comme pacifiste à laquelle je participe individuellement et je me sens fier car il fut aussi mon étudiant. C’est moi qui ai dirigé son mémoire vers les années 95, mais aussi présidé en décembre 2015 la cérémonie de vernissage de son livre la ‘‘Construction de la paix et le rôle de la MONUSCO’’ auréolé encore aujourd’hui par Vision Barza Grands Lacs… », a souligné Gervais Cirhalwirwa.

D’autres personnalités présentes à cette cérémonie ont apprécié à juste titre ce couronnement d’un digne fils du pays qui sert certes de modèle d’engagement et d’amour pour le pays et l’humanité à travers son travail et son dévouement à œuvrer pour la paix, le respect de la dignité humaine et le développement.

« Pour moi, c’est cet ainé Bienvenu Karhakubwa qui m’a donné le gout de me présenter comme candidat à la députation provinciale. Cadre d’un grand parti politique mais jeune, je n’avais jamais nourri l’ambition de présenter ma candidature, c’est seulement le jour où j’ai participé à une de ses conférences dans la salle Mgr Adolphe Kaningu de l’Archevêché de Bukavu sur le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique que j’ai senti une forte conviction montée en moi de me porter candidat. (…) je suis aujourd’hui satisfait de l’expérience acquise par ce parcours. Cet homme est un modèle d’engagement citoyen et de valeur pour nous jeunes congolais et je salue ce prix mérité lui octroyé par cette organisation régionale », a renchéri Gaston Lunanga, candidat à la députation provinciale aux élections de décembre dernier.

Faut-il souligner que le Chercheur en Paix et développement, Bienvenu Karhakubwa, est diplômé en Français et linguistique Africaine de l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP) et diplômé en Paix et Développement de l’Université Evangélique en Afrique (UEA) où il a évolué pendant quelques années comme enseignant et superviseur d’étudiants.

Acteur de la société civile, il est président du Centre Africain de Paix et Gouvernance (CAPG ) et fut président du Conseil d’Ethique, Déontologie et contrôle ( organe classiquement Conseil d’Administration) du Bureau de Coordination de la Société civile du Sud-Kivu, élus par les organisations, corporations et structures de la société civile pour deux mandats de 2010 à 2017. Il a initié et coordonné la campagne de la société civile dénommée Cap vers les élections pour le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique en RDC qui a couvert le pays et dont les résultats palpables sont salués par des acteurs aussi bien sociaux que politiques en RDC.

Il s’est porté candidat aux sénatoriales du 15 mars 2019 avec le soutien et accompagnement de ses collèges acteurs de la société civile. Dans ses sorties médiatiques, Karhakubwa pense mériter la confiance des députés provinciaux (électeurs) pour représenter le Sud-Kivu à la chambre haute du Parlement pour notamment élargir son auditoire pour un plaidoyer social en faveur de la paix et du développement intégral.
Bon vent à lui !

Kivuavenir.com