ACTUALITÉSECURITÉ

Sud-Kivu/Kalehe: les coupeurs des routes se révoltent et se montrent très actifs sur les routes à Kalehe

Le Cadre de concertation territoriale de la société civile de Kalehe (CCTSC) alerte les autorités sur la présence des coupeurs des routes qui insécurisent et pillent les biens des habitants ainsi que ceux des commerçants exerçant leurs activités dans cette partie de la province du Sud-kivu.

Delphin Birimbi président du CCTSC du milieu et a qui livré cette information à Kivuavenir, renseigne que le cas le plus récent est celui survenue dans la nuit du dimanche 12 à ce lundi 13 septembre de cette année, où des petits commerçants ont été kidnappés par ces hors la loi sur la route Kalingu-Numbi, à l’endroit dit Terre rouge.
_ »ce dernier temps dans le territoire de Kalehe, plusieurs cas des coupeurs de routes sont signalés dans cette partie de la province du Sud-kivu »,_ dit-il.
Birimbi précise que, dans moins d’une semaine, 3 cas ont été signalé, où téléphones portables et de l’argent ont été emporté par les bourreaux à Kalehe sur différentes routes, c’est le cas par exemple du tronçon routier Tchambombo-Shanje à Banyata.
_ »Dans l’intervalle de moins d’une semaine, plusieurs cas de coupeurs de routes ont été enregistré dont: la nuit du 11 au 12 septembre, plus de 7 téléphones et de l’argent emportés par le Coupeurs de routes sur la route Tchambombo-Shanje à Banyata, et dans la nuit du 12 au 13 sur la route Kalingu-Numbi à l’endroit dit Terre rouge, des petits commerçants kidnappé par les malfrats. Bien avant cela, trois motards étaient braqué le mercredi 09 septembre dernier par des bandits armés non autrement identifiés sur la route nationale numéro 3 au Parc National de Kahuzi-biega vers 13″,_ renchérit le président du CCTSC/Kalehe.
Néanmoins, notre source ajoute que l’armée loyaliste est à pieds d’oeuvre depuis le matin de ce lundi 13 septembre pour rechercher et/ ou poursuivre ces inciviques qui mettent à mal alaise la population du milieu ainsi que d’autres personnes exerçant leurs activités commerciales dans ce coin du territoire de Kalehe.
_ »Pour barrer la route aux coupeurs des routes dans ces axes, il est demandé à la population de l’axe Chebumba, Bulagiza, et d’autres axes de continuer à accompagner les Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC comme de la coutume »_ , souligne Delphin Birimbi.
Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de kalehe demande également au Gouvernement provincial que National d’accélérer et matérialiser le Programme DDRC-S, ceci dans l’objectif de finir avec la question des bandits armés, détention illégale d’armes et Groupes armés dans le territoire de Kalehe, au Kud-Kivu et en RDC en général.

Claude Musengero

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button
Close
Close