La fédération provinciale de l’Alliance pour le renouveau du Congo (ARC) Sud-Kivu, parti cher à Olivier Kamitatu, soutient le projet de création d’un grand parti de l’opposant Moise Katumbi. Dans un
communiqué de presse, le Président fédéral, Christopher Bisimwa indique que toute démarche visant à mettre sur pied de nouvelles structures à l’ARC Sud-Kivu est inopportune et appelle les cadres et militants de ce parti à l’apaisement.

Ci-dessous le communiqué in extenso

L’Alliance pour le Renouveau du Congo (ARC) Sud-Kivu, Parti cher à
l’honorable Olivier Kamitatu, membre de l’Ensemble et de l’opposition républicaine tient à informer ses cadres et militants ainsi que toute l’opinion du Sud-Kivu, qu’à l’issue des consultations au sein du Parti, à travers toute
la République, consultations auxquelles l’ARC Sud-Kivu a été associée et a donné son point de vue, une option a été bel et bien levée. Il s’agit d’être partie prenante au projet de création d’un grand parti de son Excellence Moise Katumbi qui sera bientôt créé en République démocratique du
Congo ; comme lui-même l’a confirmé à Bukavu au cours du meeting au Major Vangu lors de son passage en fin d’octobre passé.

Par ailleurs, fort de ce qui précède et après la communication avec le
secrétariat général de l’ARC, il sied de faire remarquer à tous qu’à l’heure actuelle, toute démarche dans le sens d’une quelconque mise sur pied de nouvelles structures à l’ARC Sud-Kivu est inopportune et ne saurait être considérée autrement que de l’opportunisme.

Pour ce faire, et en attendant de nouvelles directives de la hiérarchie du Parti dans l’ordre des mutations en cours, nous appelons les uns et les autres à l’apaisement et à se conformer aux textes du Parti, en l’occurrence, les statuts et le reglement d’ordre intérieur.

Fait à Bukavu, le 29 novembre 2019
Pour l’ARC Sud-Kivu,
Christopher Bisimwa Safari,
Président Fédéral.