Aussitôt investis, les élus, sont un peu chauds pour prouver à la face de leurs électeurs que le mandat reçu émane du peuple qui a voté pour eux. C’est ce qu’on pouvait constater lors de la plénière inaugurale de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, mercredi 30 Janvier 2019 à l’hémicycle provinciale à Labotte en Commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu.

L’un d’eux, Me La Fantaisie Ndigaya Ngezi, élu de la circonscription électorale d’Uvira sur la liste de l’AFDC-A, estime que les députés doivent être unis pour défendre une même cause au profit des populations qui ont voté pour eux.

« …il n’y a ni opposition ni majorité, nous sommes tous obligés de nous souder les coudes pour l’amélioration des conditions sociales de nos populations », a-t-il dit.

Pour ce qui est des priorités dans sa circonscription électorale, Me Emmanuel Ngezi répond « Nous sommes les députés provinciaux, nous allons nous réunir à six pour voir les préoccupations, les exigences de notre population. Pour le social, je pense qu’il n’est pas encore temps de dire ce que nous allons faire mais, nous allons tout faire pour répondre aux préoccupations de la population », rassure-t-il.

Déjà dans la fièvre de la proclamation des résultats provisoires des élections législatives provinciales par la CENI, l’ancien président de l’organe délibérant du Sud-Kivu Emile BALEKE avait, lui aussi, appelé tous les députés à l’unité pour construire une Paix et un développement durables dans leur entité. Pour lui l’unité de tous les élus d’Uvira est un socle du développement.

Ce qui est déplorable pour ce territoire qui regorge des potentialités de la province du Sud-Kivu, c’est le niveau de vie de la population très bas. Des opérateurs économiques renseignent que le territoire d’Uvira contribue à près de 45% de recettes dans le budget de la province mais figure parmi les territoires les moins développés. Insécurité au quotidien, pas d’infrastructures, la pauvreté,… alors qu’au regard de la situation géostratégique, Uvira offre beaucoup d’avantages par son ouverture aux pays voisins.

Une ferme interpellation aux députés d’Uvira d’œuvrer pour le décollage de leur territoire, en particulier, et de la Province du Sud-Kivu en général.

Toyi Mirefu