Après la victoire de Modeste Bahati Lukwebo à l’élection sénatoriale, ses proches et sympathisants l’encouragent à poursuivre son combat politique. Dans son message, le député provincial Mwamba Assani Hamza, élu de la circonscription électorale d’Uvira appelle ses collègues à tourner leur regard vers le Sénateur Lukwebo et lui apporter tout leur soutien.

« D’abord toutes nos félicitations à Son excellence Modeste Bahati Lukwebo, autorité morale de l’AFDC, pour sa brillante élection au poste de sénateur. C’est un homme de carrure et d’un savoir-faire remarquable dans notre pays. Nous lui souhaitons pleins succès pour de plus grandes responsabilités que le destin lui réserve », a confié le député Hamza à Kivuavenir.com

Pour lui, la vision du sénateur Lukwebo est d’encadrer autour de lui une grande partie des jeunes à travers des emplois dans les institutions publiques que privées et en appuyant les initiatives entrepreneuriales des uns et des autres.

« Nous avons vu son Excellence Lukwebo dans ses œuvres. Point n’est besoin de citer ses réalisations. Nous voulons lancer un appel vibrant aux jeunes de rester soudés autour de lui et mes collègues députés de lui porter main forte pour sa vision. Nous, au sein de la COPAM, nous sommes toujours derrière Modeste Bahati et nous soutenons ses actions », a-t-il renchérit.

Le député Hamza, un cadre de la Coalition des patriotes musulmans (COPAM) de l’Afdc rend, une fois de plus, hommage à ses électeurs d’Uvira pour l’avoir élevé au rang des représentants du peuple du Sud-Kivu. Il réitère son engagement à défendre les intérêts de la population chaque fois qu’il faudra le faire.

« Je n’oublie pas de remercier encore la population d’Uvira qui m’a élu pour la représenter au sein de l’organe délibérant du Sud-Kivu. Je me battrai toujours pour son développement et de toute la province du Sud-Kivu. A côté de notre autorité morale, nous plaiderons pour le bien-être de notre peuple », a-t-il souligné.

Pour rappel, 4 sénateurs ont été élus en province du Sud-Kivu. En tête, Modeste Bahati Lukwebo, suivi de Pierre Lumbi Okongo, Staphane Miruho et Mamboleo.

Jean-Marie Mulume