Quelques minutes après l’alerte de la société civile noyau d’Ibanda sur l’enlèvement d’Akim depuis la nuit de ce samedi 08 décembre ces artistes engagés dans la culture motive leur présence au bureau du Gouverneur Claude Nyamugabo.

De faite que le musicien Cor Akim Akilimali n’est pas été retrouvé : « notre engagement est ferme, nous voulons voir notre Collègue libéré, c’est tout, c’est un impossible qu’on soit insécurisé dans son propre province encore en pleine ville, s’en est trop » en croire David Ngabo, membre de la coalition des artistes engagés du Sud-Kivu, des sources anonymes déclarent qu’à travers son nouvel album

« Je ne vote que pour une république meilleure » demanda la population à voter utile au prochain scrutin du 23 décembre qui sonne mal dans les oreilles des politiciens. A l’instant Cor Akim n’est plus revenu à la maison, l’artiste était convié à un Karaoké terminé à minuit du samedi, 8 décembre où il a joué au Piano aux côté de Papy Kerro champion du Vodacom the best of the best édition 2015-2016. Au sortir de cette production Akilimali Bufole dit cor Akim s’est vu emmené vers un endroit inconnu, ces souliers et portefeuille ont été retrouvé par ses parents juste après l’alerte confirme la société civile communale d’Ibanda.

La sortie officielle de sa chanson « Mon vote » est prévue pour ce mardi 10 décembre 2018.ces artistes appellent à la Solidarité d’autres artistes ce lundi 10 décembre à 9h30 à Nyamoma au bureau du gouverneur de province pour un sit-in en vue de réclamer la libération sans condition de leur camarade.

Joseph Manegabe