Le collectif Amka Congo, dans une communiqué rendu public à Bukavu soutenu l’analyse du journaliste Dieudonné Buhenndwa, qui dans un article publié en début de la semaine a fait des analyses sur la situation sécuritaire qui prévaut dans les hauts plateaux de Minembwe dans le territoire de Fizi et Itombwe dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

 

Selon l’esprit du communique de ce collectif des mouvements citoyens, les efforts des jeunes compatriotes de la communauté Banyamulenge doivent être récompensés, en dehors des personnalités qui, sans en avoir le mérite et l’honneur, se réclament être de vrais notables, pourtant alignés derrière cette dérive sécuritaire dont sont victimes les diverses communautés vivant dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira.

Pour celà, le journaliste Dieudonné Buhenndwa pensait dans son article publié à info rdc qu’il est vraisemblablement difficile pour les dirigeants congolais de déboulonner ces leaders qui se sont déjà rendus incontournables dans le rétablissement du calme à Minembwe mais cela pourrait être possible que par l’inclusion de cette nouvelle classe.

” Pour y arriver cela passe par l’identification des patriotes dans cette communauté qui sont pendant longtemps restés méconnus du grand public” écrit il.

Le collectif Amka Congo complète cette analyse du confrère Buhenndwa en sollicitant que des communautés vivant dans la zone, s’adonnent pour la mise sur pied d’un mécanisme d’intégration et de cohésion socio-économique et politique pour une paix durable et un développement harmonieux de leur zone.

Revenant sur l’article, jugé de révélation, le collectif Amka Congo ajoute un peu sur l’analyse du confrère.

“Cette alerte tient aux informations concordantes à notre possession faisant état d’une divergence des vues au sein de la communauté Banyamulenge quand aux événements en cours à Minembwe, tels que mentionnés dans l’article sus évoqué.”

Dans la région, pour les Babembes, il est hors de question de dialoguer avant d’avoir la garantie que la commune de Minembwe serait dissoute. C’est le seul point sur lequel il est clairement indiqué qu’un consensus est à rechercher entre communautés.

Paulin AGANZE