ACTUALITÉ

SUD-KIVU : Messe de prière ce jeudi 08 avril le jour que Vital KAMERHE à été arrêté pour lui remettre entre les mains du seigneur.(Me.Daniel Lwaboshi)

Dans le cadre du début de commémoration du triste anniversaire de l’arrestation honteuse, ridicule du président national de l’Union pour la nation congolaise(UNC),les militants, cadres et sympathisants de VITAL KAMERHE organisent un culte de prière ce jeudi 08.avril 2021 qui pour remettre son leader entre les mains du seigneur.

Aucours d’un point de presse organisé ce mardi 06 avril 2021, à l’interféderation de ce parti cher au pacificateur Vital KAMERHE situé à la place Mulamba en commune d’ibanda dans le cadre de se rappeler d’une année qu’il vient de faire en prison centrale de Makala dans la capitale congolaise, les membres de l’Union pour la nation congolaise sont appelés à participer à Cette messe qui sera organisée à la paroisse internationale protestante de Bukavu.
Pour le président Fédéral du sud-Kivu à l’intérim Me.Daniel Lwaboshi,ce mois d’avril doit être gravé dans la mémoire des nombreux électeurs de cet patriote congolais.
A cette même occasion , l’Union pour la nation congolaise UNC sud-Kivu prévoit organiser plusieurs actions pacifiques tendant à exiger l’acquittement et la liberation pire et simple de son leader Vital Kamerhe.
Entre autres des messes et cultes des prières,des conférences débats,des actions des charités et plusieurs autres activités tendant à réclamer l’acquittement et libération de leur président national Vital KAMERHE.

« Comme vous le savez c’est depuis le 8 avril 2020 que nôtre président national à l’époque directeur de cabinet de chef de l’état avait été invité au parquet de Matete pour des éclaircissement, malheureusement pendant qu’il s’est amené lui même mais il a été traité comme un vulgaire arreté et envoyé directement à la prison centrale de Makala pendant que vu son rang il y avait d’autres dispositions qui pouvaient être prises car sa fuite n’était pas à craindre  » a-t-il fait savoir

Son parti avait sollicité une liberté provisoire dans le procès en appel à la Cour de cassation. Mais cette requête a été rejetée.

« L’UNC demande à la Cour de cassation de dire le droit, rien que le droit. Elle lance un appel vibrant au Président de la République, autorité morale de la coalition CACH [Cap pour le changement] de veiller au bon fonctionnement de la justice dans notre pays « , a sollicité Daniel Lwaboshi.

L’interféderal de l’Union pour la nation congolaise sud-Kivu demande aux militants, cadres, sympathisants de participer ce jeudi 8 avril 2021 a cette grande messe qui sera organisée à la paroisse internationale protestante dans la ville de Bukavu à 15heures heure locale et appel à tous  de ne point prendre du repos  » jusqu’à la libération totale de son président national.  »

Jeremie Baraka

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer