L’éducation des enfants reste une question capitale qui alimente plusieurs débats. Néanmoins, beaucoup de défis restent encore à révéler pour espérer à une bonne éducation. Parmi ces défis, le manque de supervision des activités des écoles, faute des moyens de déplacement et de l’état de délabrement des certaines routes pour accéder dans les écoles enclavées de la province. Pour juguler cette situation, le Fond des Nations-Unies pour les Enfants (UNICEF en sigle) vient de faire un don de 9 motos au ministère de l’EPSP pour la bonne couverture inspectorale des écoles.

«Dans l’optique d’assurer une éducation de qualité à tous les enfants sans discrimination, l’UNICEF apporte cet appui en vue de faciliter la bonne couverture, supervision et suivi des activités des écoles par les inspecteurs et la coordinateurs des écoles », rassure Hayady-Ba, Chef de bureau UNICEF Sud-Kivu, lors de la cérémonie de remise de ces motos.

De son côté, le Directeur Provincial de l’EPSP Sud-Kivu 1, Yoy Bokete Jean-Pierre, renseigne que ce geste est une réponse aux recommandations de la promotion scolaire provinciale, édition 2017-2018, et au plan d’actions correctrices de monitoring de l’éducation fait au Sud-Kivu par l’UNICEF.

Les bénéficiaires de leur part, remercient cette organisation onusienne qui fait montre de la véracité d’une coopération RDC-UNICEF.

«Ceci est un ouf de soulagement car nous allons quitter les routines de nos bureaux pour aller nous rendre compte de la réalité du terrain », s’exclame l’un d’eux.

À cet effet, l’UNICEF souligne qu’il compte sur la capacité des bénéficiaires, à bien gérer ces matériels avec efficience et responsabilité, dans le respect du protocole et accord de don déjà signé.

Elie Bigaba