La détermination de Bienvenu Karhakubwa de porter sa candidature aux sénatoriales en province du Sud-Kivu a été saluée par plus d’un congolais. A travers plusieurs occasions dont certaines reportées dans les médias et d’autres dans les réseaux sociaux, ses collaborateurs et ses collègues membres de la société civile de la RDCongo, en général et du Sud-Kivu en particulier, l’accompagnent et témoignent leur soutien dans cette lutte pour apporter la pierre de la Société civile à l’édifice qu’est le nouveau Congo issu des urnes du 30 décembre dernier. 

D’abord pour l’initiative de la campagne CAP vers les élections pour le renouvellement et rajeunissement de la classe politique au pays, le Président du CAPG obtient la bénédiction totale ses collègues membres de la société civile du Sud-Kivu.

« …A travers cette activité, le cadre de concertation veut aussi affermir les relations de collaboration et d’échanges d’expériences entre les différents présidents provinciaux du Cadre de concertation de la Société civile. C’est pourquoi, je me suis personnellement déplacé de l’autre bout de notre pays au Kongo central pour que nous puissions échanger avec nos collègues sur la manière dont la province du Sud-Kivu s’est appropriée cette campagne des organisations de la société civile, initiée par le Centre africain de paix et gouvernance », a déclaré Me Patient Bashombe, cité par le journal Jambordc.info dans son exposé lors de la conférence du lancement de la campagne CAP vers les élections dans la province du Kongo Central.

Le Vice-Président du Cadre de concertation de la Société civile du Sud-Kivu va jusqu’à louer les fruits de cette initiative, quelques jours après la proclamation des résultats des urnes.

« Au sein de la Société civile, lorsqu’il nous a annoncé cette initiative, nous ne pensions pas y parvenir mais aujourd’hui, plusieurs jeunes ont intégré la politique grâce à cette campagne. Beaucoup ont été élus à l’Assemblée nationale et d’autres dans les provinces. C’est une forte lutte mais il y ait arrivé », confiait à la Presse, Faustin Katanga Muganza, Coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise.

Ces encouragements, affirme Bienvenu Karhakubwa, l’ont poussé à se déterminer pour servir la nation aux côtés de jeunes aujourd’hui élus députés aux législatives provinciales que nationales en RDC.

Quelques jours avant le dépôt de sa candidature à la CENI Sud-Kivu, Jules Mbenga, Président de la Société civile de la province du Kongo Central rassure des compétences des acteurs de la société civile dont Karhakubwa et demande à toutes les organisations de la société civile de s’approprier cette candidature.

« C’est un homme qui a mené des actions partout et nous avons vu les résultats dans toutes les provinces, lors des élections. […] Nous appuyons cette initiative. Et, en tant qu’acteur de la société civile, il a beaucoup milité pour le renouvellement de la classe politique de notre pays. C’est vraiment intéressant au niveau du Congo. Il a notre sympathie au Kongo Central et doit être soutenu par l’ensemble de toute la société civile de RDC », a-t-il souligné dans une interview accordée au journal Kivuavenir.com  appelant spécialement les élus à ne pas perdre de vue qu’ils sont des fruits palpables de cette campagne qui tire son origine au Sud-Kivu.

« Les élus du Sud-Kivu doivent élire pour des candidats qui présentes un profil. Et pour ce cas, Bienvenu Karhakubwa en fait partie au regard du profil qu’il présente. C’est un expert qui doit nécessairement travailler pour les comptes des aspirations très profondes de la population du Sud-Kivu et de la République démocratique du Congo. () Il servira de canal de plaidoyer social au Parlement, non seulement pour faire entendre la voix du Sud-Kivu mais servir d’un canal d’expression et la défense des intérêts et désidératas de toute la Société civile congolaise dans son ensemble. […] Il sera notre Porte-voix au Sénat. Nous appelons les élus à porter leur choix sur cet homme dont l’engagement citoyen est au-delà de sa province et même du pays », interpelle le président Jules Ndompetelo.

Des prix lui décernés pour encourager ses actions et sa vision

Des organisations régionales et internationales se sont joint, elles aussi, aux acteurs de la société civile pour porter haut cette figure ardente du Sud-Kivu pleine de charisme et de carrure. C’est, en l’occurrence, Centre de formation international en droits humains et développement (CFIDH), Vision Barza Grands-Lacs, l’Initiative régionale pour le développement (IRD) Grands-Lacs, l’organisation Promote african development, health, education and peace building (PADHEP), œuvrant également dans la Région de Grands Lacs pour ne citer que celles-là. Ces organisations baptisent désormais le Président du CAPG, Bienvenu Karhakubwa, « l’Homme du renouvellement et du rajeunissement en République démocratique du Congo ».

Par ailleurs, des Hauts Cadres et Universitaires du Sud-Kivu témoignent des capacités de Karhakubwa, non seulement de son parcours universitaire mais aussi en tant qu’acteur de la société civile.

Pour le Chef des Travaux Gervais Chirhalwirwa qui affirme avoir présidé le vernissage de son livre la « Construction de la paix et le rôle de la MONUSCO », le jeune Chercheur écrivain est doué des capacités dont personne ne peut douter.

« Bienvenu Karhakubwa est un homme de carrure et de charisme, digne de mériter la confiance de tous. Il a des capacités dont personne ne peut douter et plusieurs personnes dont les jeunes très actifs sont à son écoute, ils viennent encore de le témoigner dans cette salle. (…) C’est la troisième cérémonie de reconnaissance des mérites de son travail comme pacifiste à laquelle je participe individuellement et je me sens fier car il fut aussi mon étudiant. C’est moi qui ai dirigé son mémoire vers les années 95, mais aussi présidé en décembre 2015 la cérémonie de vernissage de son livre ‘‘la Construction de la paix et le rôle de la MONUSCO’’ auréolé encore aujourd’hui par Vision Barza Grands Lacs », a souligné l’honorable Gervais Cirhalwirwa, lors d’une cérémonie de remise de prix de mérité par Vision Barza Grands-Lacs au jeune Karhakubwa, vendredi 01 mars 2019.

Le candidat sénateur Bienvenu Namebigaba Karhakubwa devrait, selon le Professeur Bulambo Ambroise, mériter la confiance de ses électeurs que sont les députés.

« Si Bienvenu Karhakubwa manque 8 voix des députés provinciaux pour être élevé au rang de Sénateur au service du peuple, alors il faut dire que le mal est très profond ! Je soutiens personnellement sa candidature. Au moins, nous aurons un Sénateur compétent issu de la société civile », a affirmé le Prof Bulambo cité par le journal Kivuavenir.com.

Les internautes, pour leur part, ne sont pas restés indifférents face à cette candidature de la société civile, non seulement du Sud-Kivu mais de la RDCongo en général.

« Cet homme mérite tout notre soutien. Il a subi des crachats dans sa lutte pour arriver à la co-formation politique actuelle de notre pays. Que les honorables que nous venons d’envoyer là-bas s’en souviennent », peut-on lire sur la page de Luc Nyamugandika qui insiste sur la capacité des députés de résister contre des injonctions des partis politiques « On y est de plein pieds. Même les hauts placés qui cherchent à nous imposer des candidats invalides vis-à-vis du peuple sont déjà saisis ».

Sur la liste des candidatures validées par la CENI, Bienvenu Karhakubwa est candidat sénateur indépendant no 30.

La Rédaction