Après les élections du 30 décembre dernier, la campagne électorale fait des retombées négatives dans la presse en province du Sud-Kivu. Le Directeur de la radio-télévision Shala, station de Kamituga en territoire de Mwenga est poursuivi par sa hiérarchie pour avoir accordé un espace à l’opposition lors de la campagne électorale.

Des sources proches de la rédaction de la station de Vision Shala à Kamituga renseignent que le journaliste Prosper Safari, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été rappelé par sa hiérarchie en date du 04 janvier 2019, à se présenter à la direction centrale de la radio-télévision Vision Shala à Bukavu. Dès lors, il lui a été signifié sa suspension au motif qu’il « aurait accordé un espace à l’opposition et invité la population à ne pas élire pour le candidat du Front commun pour le Congo, FCC ».

A en croire nos sources, « au cours d’une émission-débat, un membre de l’opposition était invité avec 3 co-débateurs de la majorité présidentielle et là, chacun appelait la population à voter pour son camp. Mais, tout a tourné au vinaigre contre le confrère ».

A ce jour, avons-nous appris, l’autorité administrative de Kamituga menace d’intenter des actions en justice contre le confrère déjà « contraint de vivre loin de sa famille qui est restée à Kamituga ».

Contacté, l’incriminé promet d’en donner des précisions prochainement.

La Rédaction