ACTUALITÉSECURITÉ

Uvira : L’armée ougandaise confirme l’arrestation d’un leader des ADF chargé de renseignements, finances et approvisionnement

Benjamin Kisokeranio, un des leaders des Forces Démocratiques Alliées (ADF), a été arrêté dans le territoire d’Uvira, en province du Sud-Kivu par les services de sécurité congolais le mardi 11 janvier 2022.

Celui-ci tentait de rejoindre Bujumbura la capitale Burundaise, en possession d’un passeport congolais. A en croire un officier de l’armée congolaise, ce chef des ADF a été capturé au moment où il tentait de rejoindre Bujumbura via la frontière Congolo-Burundaise, en possession d’un passeport congolais sur lequel il se nomme Djimy Kilalo Kasereka.

Pour l’armée ougandaise, il s’agit bel et bien de Benjamin Kisokeranio, a confirmé le porte-parole de Uganda People’s Defence Force (UPDF) qui confirme cette annonce d’arrestation, mais du côté congolais, le porte-parole de l’armée dans la région se montre encore très prudent.
Moustache bien dessinée, le regard serein, aucun signe distinctif particulier : la photo de cet homme prise dans un bureau de la Direction générale de migration (DGM) a circulé sur les réseaux sociaux.

« Kisokeranio était le chef d’une faction de l’ADF qui a prêté allégeance à Jamil Mukulu, n’étant pas d’accord avec Musa Baluku, le leader actuel », a déclaré le Major Ronald Kakurungu aux médias ougandais.

Benjamin Kisokeranio est un cadre chargé de renseignement, finances, approvisionnement et qui rend directement compte à Musa Baluku, l’actuel chef des ADF tel on peut lire dans un rapport sur les ADF datant de novembre 2018, rendu public par le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) qui avait publié un éventuel organigramme de ce mouvement.

Pascal Bahunde, depuis Uvira

Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back to top button
Close
Close