ACTUALITÉSECURITÉSOCIÉTÉ

Uvira : Les forces vives manifestent contre l’enlèvement des humanitaires à Sange

La Dynamique des sociétés civiles de Sange organise une marche de protestation contre l’insécurité devenue récurrente en territoire d’Uvira, contre les acteurs humanitaires intervenant dans cet axe en province du Sud-Kivu.

Dans une lettre adressée au chef de la cité de Sange où la manifestation sera organisée ce jeudi 24 septembre, les forces vives se disent fort préoccupées par la persistance de l’insécurité à travers les kidnappings des staffs des organisations humanitaires par les hommes armés non autrement identifiés.

Le cas le plus récent, lit-on dans la lettre, est celui du lundi 21/09/2020 à Nyabigega dans la cité de Sange où trois staffs de l’ONG CONCERN ont été enlevés alors qu’ils étaient en mission d’assistance aux populations de Sange et de la Plaine.

La Dynamique des sociétés civiles invite les populations de la cité de Sange, Kigurwe, Kimuka, Nyango, Kaberagule, Sasira, Rusabagi et Nyamoma à se joindre à cette action citoyenne pour dire « non aux enlèvements dont sont victimes les humanitaires dans le territoire d’Uvira ».

D’après les organisateurs, les porteurs d’armes, non autrement identifiés, sont actifs dans cette partie de la province et opèrent en toute quiétude sapant ainsi les services de sécurités basés dans la zone. Ils condamnent le silence des autorités politiques sur la question de l’insécurité sur la RN5, axe Bukavu-Uvira en territoire d’Uvira et l’axe Baraka-Fizi en territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu où des cas d’enlèvement des humanitaires sont plus enregistrés.

Gisèle Kabika.

Tags
Show More

Related Articles

Back to top button
Close
Close