Ceci intervient après avoir désigné Martin FAYULU come candidat commun de l’opposition pour les élections prévues en République démocratique du Congo le 23 décembre prochain. Pour les militants et membres de L’Union pour la Nation Congolaise UNC en province du Sud Kivu, “il est incompréhensible que notre président vital Kamerhe le seul opposant qui était considéré comme mur devant le candidat du FCC puisse aussi laisser le terrain à une autre personne à qui nous n’avons pas confiance” indique un membre de L’UNC. La même source souligne que si une fois les choses restent telle qu’elles viennent d’être annoncée ce dimanche en faveur Martin FAYULU, “nous membres du parti cher à Vital KAMERE nous allons boycotter ces élections”. Dossier à suivre.

 

Joël Mugisho