Emportées dans la brousse par des hommes armés depuis mercredi dernier, deux femmes du village Muyeye en groupement de Kaniola restent introuvables jusqu’à ce 27 octobre.

En effet, des sources voisines des victimes affirment que ces femmes ont été surprises par leurs bourreaux la nuit de mercredi 14 octobre, lors d’une incursion dans ce village.

<<Les Mai-Mai ont pris d’assaut notre village vers 21heures quand tout le monde dormait. Ils se sont introduits dans les maisons. Malheureusement, ils ont surpris nos voisines en plein sommeil et les ont emmenées dans la brousse>>, a expliqué une femme voisine des victimes interrogée par la redrédact de Kivuavenir.com

À l’en croire, il n’y a << aucune information sur leur destination jusqu’aujourd’hui>>.

Ces porteurs d’armes assimilés aux miliciens Raiya Mutomboki, qui font la loi dans cette partie du territoire de Walungu en province du Sud-Kivu, <<ne sont pas à leur premier forfait>>, soutient notre source.

Nos efforts pour contacter le Chef de groupement ont été vains.

Kaniola est l’un des groupements du territoire de Walungu où des exactions de divers genres sont perpétrées par des porteurs d’armes sur les populations civiles, malgré les cris d’alarme des activistes des droits humains et des organisations humanitaires.

Patrick Kambale.